monnaie

La monnaie universelle

monnaie universelle

La monnaie universelle s’indexera sur le nouvel étalon : l’être humain !

monnaie universelle

Monnaie universelle: la Colombe

Un petit extrait de Wikipédia
Théorie quantitative de la monnaie

En sciences économiques, la théorie quantitative de la monnaie est une théorie économique fondée sur la relation de causalité entre la quantité de monnaie en circulation et le niveau général des prix. Cette théorie a été développée par différents auteurs dans différents pays. Les précurseurs sont Martin d’Azpilcueta, dominicain reconnu de l’École de Salamanque, ainsi que Nicolas Copernic1 et Jean Bodin au XVIe siècle. Elle a été reformulée par les théories monétaristes au cours des années 1970, dans une version restrictive, pour attaquer les théories keynésiennes. Les théories monétaires s’opposent sur le rôle de la monnaie dans l’économie. Les classiques et néoclassiques considèrent que la monnaie est neutre, les keynésiens affirment que la monnaie est active et qu’elle peut être utilisée pour améliorer les performances économiques, et les monétaristes pensent que la monnaie est active, mais que son utilisation est surtout nocive à l’économie.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE